Comment atteindre une santé optimale et restez fertile avec la naturopathie.

Comment atteindre une santé optimale et restez fertile avec la naturopathie.
Credit : unsplash-brooke-lark

« La santé n’est pas seulement l’absence de maladie mais une complétude qui implique le bien-être physique, mental et spirituel » – Sadhguru.

C’est à travers le stress et la confusion de mon propre parcours d’infertilité que j’ai eu le besoin de trouver un moyen de me reconnecter à moi-même et d’aller à la recherche de ce terreau de fertilité enfouie dans mon corps. À cette époque, je n’avais pas conscience des ressources d’autoguérison que possédait mon corps. La naturopathie, approche HOLISTIQUE – c’est-à-dire qu’elle prend en compte le patient dans son ensemble que ce soit au niveau physique, énergétique, émotionnel, socioculturel ou encore environnemental – a été un vrai soutien pour mettre en place une bonne hygiène de vie, propice à ma fertilité.

J’ai demandé à Hermance Vernet, naturopathe de nous en dire plus sur cet équilibre entre le corps et l’esprit indispensable au développement de notre immunité, notre santé globale et notre fertilité.

Vous me dites qu’il faut faire équipe avec notre corps. Pourquoi dites-vous ça ?

Lorsque l’on imagine son corps, on imagine souvent une entité qui fonctionne seule. Une sorte d’enveloppe fonctionnelle à qui nous demandons protection et performance à toute épreuve. Il nous arrive de le pousser dans ses derniers retranchements comme s’il était inépuisable.

Et lorsqu’il ne fonctionne pas correctement, il nous agace, nous énerve, nous déçoit. Eh oui, il perturbe

nos plans, par exemple celui d’avoir un bébé, de tomber enceinte maintenant. Et bien-sûr, ce n’est jamais au bon qu’il nous lâche (maladies, blessures, dysfonctionnements). Tous ces dysfonctionnements graves ou pas, sont en fait des signaux d’alertes à ne surtout pas omettre. Malheureusement, bien souvent nous n’y prêtons pas attention. Nous nous disons, « Ça passera ! » ou « ça ira mieux demain. »

Mais notre corps ne fera pas le job de bien fonctionner tout seul. C’est une machine complexe, dotée d’une ingénierie formidable mais il faut apprendre à s’en servir. Il faut comprendre que notre corps est lié à notre esprit. Il a besoin de nous pour se ressourcer. C’est notre cerveau qui ordonne des actions pour le maintenir en vie (manger, boire, dormir…). Et à partir de là, soit nous lui donnons du carburant bas de gamme qui va l’encrasser soit nous le bichonnons. Nous pouvons agir sur ses actions pour atteindre une santé optimale en comprenant ce dont il a besoin pour fonctionner parfaitement bien.

Comment fonctionne cette machine hyper-sophistiquée qu’est notre corps ?

Nous pouvons comparer la structure de notre corps à celle d’une maison basse consommation. Une maison confortable est faite de matériaux de qualité, possède une source d’énergie pour faire fonctionner ses appareils et est reliée au tout-à-l’égout pour évacuer ses eaux usées. Le corps fonctionne de la même façon.

Au même titre qu’une maison a besoin de matériaux (du ciment, des briques, des tuiles, des clous, des vis) et d’électricité ou de gaz. Le corps humain a lui aussi besoin de matériaux et d’énergie pour constituer sa matière première (peau, muscle, os, cheveux, ongles, hormones, globules blancs) et maintenir son bon fonctionnement.

Le corps recycle certains matériaux pour en fabriquer d’autres mais il a aussi besoin de matériaux qu’il ne pas fabriquer lui-même. Pour ces derniers, c’est à nous de lui fournir.

Si vous n’apportez pas les matériaux de qualité et l’énergie dont votre corps a besoin tout va se casser la figure. Au même titre que si vous construisez les murs de votre maison en carton. Vous allez avoir un problème de solidité. Ou si vous ne payez pas votre facture d’électricité au bout d’un moment, vous ne pourrez pas utiliser votre maison de façon optimale.

De quelle façon la naturopathie peut à booster la fertilité aussi bien chez la femme que chez l'homme ?

Dans les deux cas, s’il y a une dysfonction dans le corps, la reproduction n’est pas la priorité numéro un.

Un bilan est donc nécessaire pour comprendre ce qui fonctionne mal afin de proposer des solutions pour corriger le dysfonctionnement. Ce bon équilibre du circuit vital est nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil reproducteur. Le corps pourra ensuite se focaliser sur le fonctionnement hormonal, la qualité des ovules et des spermatozoïdes, la qualité de l’endomètre pour une bonne implantation… À la fin du rendez-vous, je leur propose une feuille de route avec un plan d’action à mettre en place  concernant leur hygiène de vie. Puis nous nous revoyons pour voir les améliorations et rectifier certaines choses. La naturopathie peut agir sur chaque pathologie liée à l’infertilité.

Comment apporter les matériaux et l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de notre corps et donc de notre fertilité ?

4 choses sont primordiales pour maintenir cet équilibre.

1. Avoir une bonne hygiène physique et nerveuse.

Comment ?

Premièrement, adoptez une bonne respiration (profonde, fluide) ; deuxièmement, bougez, mettez-vous en mouvement. Peu importe ce que vous faites, l’important est de faire circuler le sang, la lymphe, l’énergie dans le corps et également éliminer les toxines.

Pour finir, pensez à recharger vos batteries d’énergie vitale. Prenez le temps d’être en contact avec la nature. Par exemple de marcher pied nu sur le sable, l’ herbe ou s’exposer aux rayons du soleil, mais modérément bien sûr ; de toucher les arbres, les végétaux, les animaux…

2. Avoir une bonne hygiène alimentaire.

Il faut mettre en place une alimentation saine, équilibrée et adaptée aux besoins spécifiques de chacune. Les femmes doivent aussi faire attention aux carences en vitamines et minéraux souvent minimisées. Certaines carences en vitamines peuvent avoir des conséquences non négligeables sur l’implantation de l’embryon par exemple.

3. Prendre soin de vos organes épurateurs.

Il est important de travailler sur l’activation des 5 émonctoires du corps : foie, intestins, reins, peau, poumon afin d’éliminer un maximum de toxines.

Ce sont ces organes qui éliminent les déchets de notre corps. Un conseil, faites attention aux signaux d’alertes qui montrent un dérèglement comme les boutons, les infections, les inflammations « ite » (arthrite, tendinite…), les calculs, l’arthrose, la dermatose sèche.

4. Une bonne hygiène émotionnelle et mentale.

Premièrement en se recentrant et se réharmonisant.

En apprenant à gérer son stress car il a un impact direct sur la production des hormones, sur la libido. Il va également perturber la thyroïde et peut même bloquer psychologiquement et inconsciemment toute possibilité de conception.

Et en s’intéressant à son inconscient : maladie psychosomatique.

Puis en apprenant à gérer ses émotions.

Que diriez-vous pour conclure ?

Je finirais en disant que c’est à vous de fournir à votre corps ce dont il a besoin pour atteindre une santé optimale et donc une bonne fertilité. Donc prenez soin de vous de façon globale, c’est-à-dire de votre corps et votre esprit car l’un ne fonctionne pas sans l’autre.

Le naturopathe vous accompagne et vous invite à devenir acteur de votre santé et de votre fertilité. N’hésitez pas à consulter un naturopathe au moins trois mois avant le début de vos essais de conception afin de laisser le temps au corps d’éliminer les toxines, se réguler et de se réharmoniser.

Hermance Vernet est formée et diplômée en naturopathie par Euronature à Lyon. Elle est certifiée par la FENA, membre de l’OMNES.

Pour la contacter : hermance.naturopathe@gmail.com

Pour s’informer : www.naturopathelyon.com

Cet article est à titre informatif uniquement, même si et dans la mesure où il contient les conseils de médecins et de praticiens. Cet article ne se substitue pas à un avis médical professionnel, à un diagnostic ou à un traitement, et ne doit en aucun cas être considéré comme un conseil médical spécifique. Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’expert.

 

 

 

 

 

FAITES EN SORTE QUE VOTRE RÊVE DE DEVENIR MÈRE SE RÉALISE !

Fermer le menu
×